Un début de programme CAP pâtisserie Bordeaux

Un début de programme CAP pâtisserie Bordeaux 

Un début de programme CAP pâtisserie Bordeaux

Un début de programme CAP pâtisserie Bordeaux 

Cela fait trois semaines que l’aventure de notre programme a pris ses quartiers, et nos élèves sont encore une fois déterminés à réussir à décrocher leurs diplômes.

Jusqu’au 31 mai 2017, nos candidats (e) vont s’enrichir de multiples connaissances en stage, chocolat, salon de thé et pâtisserie traditionnelle et pendant nos ateliers privés.

Pour garantir un enrichissement personnel dans leurs projets professionnels.

Suivez notre aventure sucrée sur Facebook https://www.facebook.com/courspatisserie/

Le Paris-Brest sous toutes ses formes

Le Paris-Brest sous toutes ses formes

Réinventer une pâtisserie n’est pas juste de déstructurer le produit sous plusieurs formes et parfums différents,  il est aussi difficile de garder les mêmes bases et de les sublimer autrement.

De multiples techniques  originales et amusantes de vous présenter le Paris- Brest :

– Façon éclair et salambos

– Façon gros choux en forme de couronne

Les idées sont infinies et vous quels seraient votre nouveau Paris Brest ?

Module feuilletage le Saint-Honoré dans le cadre CAP pâtissier(e) en Gironde

Module feuilletage le Saint-Honoré dans le cadre CAP pâtissier(e) en Gironde

Module feuilletage le Saint-Honoré dans le cadre CAP pâtissier(e) en Gironde, chaque atelier
est encadré par un formateur agrée.

Forêt noire réalisation ecole de patisserie sur Bordeaux gironde et internationale

ecole de patisserie sur Bordeaux gironde la forêt-noire

ecole de patisserie sur Bordeaux gironde la sucrière

Histoire :

Si les desserts à base de cerises et de crème sont très anciens en Forêt-Noire, la version moderne du gâteau date de 1915 quand le pâtissier Josef Keller deBad Godesberg la prépara pour la première fois.

Fondation la sucrière ecole de patisserie sur Bordeaux

Les cours à domicile d’un chef pâtissier

ARTICLE SUD-OUEST

Les cours à domicile d’un chef pâtissier

Natif de Bommes, Frédéric Lartigue est un pâtissier, chocolatier, glacier, confiseur diplômé. Il a travaillé auprès de grands établissements avant de créer son entreprise, La Sucrière.

« Après quinze ans d’expérience, j’ai souhaité me tourner vers le partage de mon savoir-faire. Je propose des cours de pâtisserie à domicile. Je mets en place des animations dans des centres sociaux et culturels, des maisons de retraite, des entreprises. Mon projet est né d’une vocation et d’une grande passion que j’ai pour ce métier. J’estime que la pâtisserie française s’inscrit dans le patrimoine national ».

Avec l’idée de monter sa propre entreprise, il a effectué en 2010 une formation en gestion-comptabilité de quatre mois sur Bordeaux et s’est lancé dans l’aventure après avoir réalisé une étude de marché pour évaluer le potentiel de son projet. Il a démarché de futurs clients. Le résultat s’avérant positif, il a alors cherché des fonds pour s’installer et a acheté tout le matériel adéquat.

Les règles de l’art
Frédéric Lartigue envisage d’intéresser des adolescents à cet artisanat particulier pour les orienter et « pourquoi pas un jour les former moi-même ». Enseignant en pâtisserie, il se déplace chez les particuliers avec son matériel, et la matière première selon le choix des clients. Il propose des macarons aux parfums divers, des entremets (fraisier, forêt noire, opéra, framboisier…), de la viennoiserie, des chocolats… Ses cours s’adressent à dix personnes maximum.

« J’enseigne dans les règles de l’art et de l’hygiène avec toque et tablier. » Le cours complet se déroule entre 1h et 3h . conclut-il.

Source : Sud Ouest PHOTO S. M.